C’est de plus en plus accablant le manque de professionnalisme des responsables du renseignement français. Déjà que la bourde diplomatique avec l’ambassade du Maroc a empêché le travail judiciaire de coopération de se faire correctement, on apprend maintenant que l’Algérie avait envoyé des alertes à Paris sans succès ! Les services algériens avaient signalé des agissements suspects d’un des terroristes de l’attaque de Paris du 13 novembre, Omar Ismaïl Mostefaï. Cette seule info est capable de faire avorter toute l’opération, il suffisait de le suivre de très près.