Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

Les protocoles des fous de Sion, par Lotfi Hadjiat 

La femme est la merveilleuse expression d’une promesse impossible… même si l’expression n’est pas toujours merveilleuse… En tous cas pas aussi merveilleuse que la voix de Nathalie Dessay que j’écoutais un soir d’automne à la radio, dans l’Air d’Olympia, une prouesse vocale écrite par Offenbach. La voix céleste perçait les nuages gris de mon exil à faire s’effondrer de ravissement le plafond de ma soupente en décrépitude… quand un éclair déchira brusquement l’obscurité, suivi de près par des coups de tonnerre qui ébranlèrent les cieux. La musique se brouilla et la voix céleste grésilla, s’estompa dans une nuée de bruits parasites puis disparut alors qu’une mitraillade de pluie éclatait dans la rue. Ma radio s’affola, les fréquences interférèrent les unes dans les autres dans un brouhaha inextricable. Puis le chaos sonore s’atténua peu à peu et j’entendis soudain une voix d’homme assez distinctement :

À la une

L’extermination des parasites, par Lotfi Hadjiat 

D’aucuns affirment qu’il n’y a aujourd’hui plus de lien social, ce n’est pas tout à fait vrai ; il y a du lien social mais épouvantable : la mauvaise foi, la présomption, la duplicité, le mensonge, l’hypocrisie, le mépris, la haine… Quand les maîtres du monde sacrifient régulièrement des enfants à Lucifer par avidité du pouvoir et de l’argent, cela ne peut induire que ces liens d’horreur qui font la joie des avocats d’affaires. Quand ceux qui dirigent le monde sont les plus grands criminels de l’humanité, que des journalistes stipendiés font passer pour des nobles philanthropes, le malaise social ne peut être qu’épouvantable, l’aliénation maximale, la hausse des suicides phénoménale et l’insécurité gigantesque, faisant la joie des banquiers.

À la une

La religion du gouffre, par Lotfi Hadjiat 

À la chute de la première dynastie babylonienne, de lignée caïnite, c’est-à-dire israélite (Israël n’étant pas Jacob mais Caïn lui-même), ces israélites, ou une partie d’entre eux, s’exilèrent en Égypte, et laissèrent le pouvoir babylonien aux envahisseurs kassites. L’influence caïnite sur les mythes égyptiens fut marquante. Et comme dans la mythologie sumérienne, la lignée maudite de Caïn-Israël fit en sorte que celui-ci ait le beau rôle sous la plume des scribes.

Géopolitique

Cheikh Al-Bouti : « Je suis d’obédience sunnite mais… «  

Vidéo très intéressante de Cheikh Al-Bouti, assassiné par les criminels daechistes, qui rappelle avec intelligence et raison que le complot en cours au Moyen-Orient utilisera toutes les failles qu’il puisse trouver entre les deux doctrines chiite et sunnite afin que ces deux groupes se fassent la guerre et s’entre-tuent jusqu’au dernier ! Ainsi, il citera par exemple les cas de Abel et Caïn qui sied parfaitement, malheureusement, à la situation présente.

Lectures

Conférence : « La lignée maudite de Caïn-Israël » par Lotfi Hadjiat 

Voici la vidéo de la conférence réalisée par monsieur Lotfi Hadjiat au Havre le 12 mars 2016 ayant pour sujet la lignée maudit de Caïn fils d’Adam. Il y développe la lignée de Caïn-Israël, à partir des textes, en partant de son origine démoniaque, jusqu’à son actualité maçonnique, en revenant en particulier sur le personnage d’Henoch, mais aussi Aleister Crowley et Bernard-Henri Lévy.