Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Politique

FN et trahison : l’abandon de l’euro déjà abandonné ! 

Le Front National n’attend même pas d’être élu pour trahir ses engagements, il le fait déjà après son alliance avec Debout la France en abandonnant la promesse du référendum de sortie de la monnaie unique. Sans vergogne, ils viennent sur les plateaux télé et radio nous expliquer que ce n’est plus une priorité alors que c’est une urgence vitale et que l’économie entière repose sur cette épée de Damoclès qui est justement l’écroulement de la monnaie européenne. Monsieur François Asselineau avait donc parfaitement raison, le Front National n’a jamais eu pour objectif d’abandonner l’euro ni de sortir de l’union européenne.

Eco & Finance

Ce que doit à ses consœurs une banque centrale qui quitte l’euro : la prime de sortie – Vincent BROUSSEAU 

J’ai eu récemment l’occasion de présenter une conférence dans quelques villes du Midi de la France. J’y donnais en particulier le calcul de la « prime de sortie » dont la banque centrale d’un pays quittant l’euro se trouve redevable envers ses ex-consœurs.

Le hasard a voulu que quelques jours plus tard le président de la Bundesbank s’exprimât sur le même sujet, dans le cas spécifique de la Grèce, et redonnât ce même calcul. Mis à part le fait que ses données étaient plus à jour que les miennes, la concordance était complète. En somme, ce que je disais a été confirmé par une autorité tout à fait indépendante de l’UPR, et peu suspecte de mal comprendre le sujet.