Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

Bruno Roger-Petit sur Yann Moix, mgr Gaillot, Robert Ménard et l’étrange pétition contre la loi Gayssot 

Lors de la pétition contre la Loi Gayssot lancée par l’historien Paul-Éric Blanrue en 2010, on se souvient que le romancier et chroniqueur télé Yann Moix avait signé puis, la trouille au ventre, retiré sa signature de ce texte visant à libérer la recherche historique. Surpris par la patrouille de ses amis BHL and Co, il avait eu le culot de prétendre qu’il n’avait jamais accepté de figurer sur la pétition de son ancien ami Blanrue, dont il connaissait pourtant les opinions, car s’y trouvait aussi la signature de Robert Faurisson ! L’un des collègues de « Yannou », Bruno Roger-Petit, avait alors apporté son soutien à Moix, en disant pis que pendre de Blanrue et de sa pétition soutenue par Noam Chomsky. Selon lui, son camarade Moix disait la vérité, et Blanrue avait raconté des blagues ! Mais voilà : Blanrue et le blog « droites extrêmes du Monde » allaient prouver que Moix avait non seulement signé la pétition, mais qu’il l’avait fait en sachant pertinemment qu’elle avait été cosignée par Robert Faurisson et quelques autres négationnistes ! Tout péteux, Bruno Roger-Petit avait dû reculer et ajouter un PS à son articulet, où il avouait ne plus avoir d’opinion sur le sujet. Pan sur le bec, Roger-Petit ! C’est ainsi que Blanrue, qui a TOUJOURS des preuves de ce qu’il dit, fit reculer le futur porte-parole de l’Élysée macronien !

Politique

Trahison : Marine Le Pen pour le maintien de la loi Gayssot ! 

Tiens tiens, curieux, Marine Le Pen, candidate du Front National à la présidentielle de 2017, vient de se déclarer pour le maintien de la loi Fabius-Gayssot dans son entretien d’embauche chez Jean-Jacques Bourdin le 19 avril dernier sans que cette information cruciale ne soit reprise par les sites de l’escroquerie de la dissidence. Pas un mot, pas la moindre virgule, contre cette trahison, ce reniement à la mode Donald Trump. Pourtant, le site du gourou Alain Soral avait repris au mois de décembre dernier un article de Media Presse Info expliquant que Marine Le Pen était contre cette loi liberticide ; c’était le 5 décembre dernier, il y a à peine cinq petits mois. Ce même escroc mythomane d’Alain Soral n’hésitera pas à traiter Monsieur François Asselineau de traître car il aurait exprimé, à propos des rafles du Vel’ d’Hiv, une position contraire à ses attentes ! Comme vous le savez déjà, la chutzpah de Grosal n’a pas de limites comme vous pouvez le constater encore ici.

Informations

Le Pen salarie un prestataire accusé d’antisémitisme 

Il était temps que cette affaire remonte à la surface, on se demande d’ailleurs pourquoi ça a mis autant de temps ! Quand on pense à l’acharnement dont fait l’objet Fillon (à juste titre) et la quasi immunité dont bénéficie Marine Le Pen, il y a de quoi se poser des questions existentielles… Ils font des tonnes pour des spectacles ridicules de Dieudonné et laissent passer ça !!!