Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Soralgate

Tous au procès Binti contre A. Soral le jeudi 20 octobre à la 17e Chambre à Paris – 13h30 

Voilà une info rare, une info que Soral n’aimerait pas voir tomber entre de mauvaises mains, puisqu’il est question du procès qui lui a été intenté par Binti suite au fameux sexto ordurier et négrophobe qu’il lui a envoyé fin 2014. Le gourou soutenu par sa secte ne cesse de pleurnicher du harcèlement judiciaire qu’il subit, publiant des listes de procès en cours avec les sommes précises demandées, au centime près (alors qu’ils savent tous que ce qui est demandé n’a rien à voir avec la peine finale) afin d’espérer apitoyer les naïfs qui voudraient faire un don ; par contre, pas le traître mot concernant le procès Binti ou les procès intentés par Salim LAÏBI…

Soralgate

Actualité du harcèlement judiciaire : mairie de Toulouse, Bergé, Nabe, Soral et sa secte 

Voici une vidéo qui met à jour l’actualité judiciaire de Salim LAÏBI – Lelibrepenseur et son site web. Il sera question du procès gagné contre la mairie de Toulouse pour affichage sauvage (enfin une bonne nouvelle), mais également des autres procès en cours : contre Pierre Bergé le chef de file du lobby LGBT français, le propagandiste daechiste Marc-Édouard Nabe (les deux, défendus par Me Emmanuel Pierrat) et enfin Alain Soral et sa secte de dégénérés.

Dire que ce dernier, Grosal, ose affirmer dans ses vidéos que nous sommes payés par le système et donc protégés !!! Chutzman a encore frappé…

Informations

Le voyage clownesque de chutzman (Alain Soral) en Russie ! 

Soral n’a de cesse de vouloir refiler sa camelote poutinienne à ses lecteurs, heureusement de moins en moins nombreux. Son récent voyage en Russie le démontre d’une façon assez cocasse au vu de la présentation qu’il en fait. On découvre, en effet, un Soral, frétillant de joie, tel un enfant, tout heureux de se retrouver dans une conférence de journalisme (sic). Eh oui, ne fut-il pas le spécialiste des potins et rumeurs dans les pages des magazines féminins décérébrants ? (cf. Le Mythomane – La face cachée d’Alain Soral). Le hic est qu’il s’en vante, comme à l’accoutumée. Pire encore, chutzman (c’est le nouveau nom d’Alain Soral, car il en faut du culot pour oser ce qui va suivre) va se prendre en photo devant le mausolée de Lénine, l’assassin de masse et surtout des chrétiens russes qui ont été pratiquement exterminés.

Géopolitique

Soral en Russie : la nouvelle arnaque du poutinolâtre ! 

Le poutinolâtre Alain Soral se vante d’être allé faire une conférence en Russie sur le thème du journalisme (sic) dont on se demande, à juste titre, quelles sont ses compétences (à moins que les articles publiés naguère dans des journaux féminins 20 ans ou dans la rubrique Rumeurs d’Entrevue… soient considérés comme étant du journalisme) ! Quel monde de fous… On imagine que la qualité de cette conférence est égale à celle tenue au Brésil sur Julius Evola dans laquelle il était question de tout, sauf de Julius Evola et de traditionnalisme, dont, du reste, il ignore absolument tout (lire le chapitre du Mythomane- La face cachée d’Alain Soral pour un compte rendu de cette conférence). Certainement une énième occasion pour lui, de pleurnicher et chouiner afin de se victimiser et espérer des dons de ses victimes et pouvoir ainsi garder sa moto de luxe Godet Egli-Vincent à 70.000 €.

Informations

Chevalerie soraëlienne : le junkie absent du procès Vs Klarsfeld pour « finir le travail » ! 

Ah les clowns ! Une image vaut parfois 1000 mots et l’illustration ci-dessus encore plus ! Toujours le même constat : plus personne pour soutenir le junkie mythomane à la moto de luxe à 70.000 €, aux hôtels de luxe à 1000 € la nuit et au TGV en première classe, le sous-chef de la dissidence dorée (le chef étant Dieudonné, sans commune mesure). Il expliquait dans un message Facebook que Hitler aurait dû terminer le travail, mais voilà qu’aujourd’hui, il fuit la réalité et se montre incapable de se présenter à un procès simple dans lequel on lui offre la possibilité de s’expliquer librement autant sur la forme que sur le fond.