Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Réseaux & Lobby

La Saoudie maudite ne se cache plus ! 

Alors que le prince régnant MBS vient d’expliquer au Washington Post que la doctrine wahhabite criminelle a été diffusée dans le monde entier après l’ordre qui en avait été donné par les Occidentaux – avec les USA en première ligne et donc Henry Kissinger -, l’ambassadeur de la Saoudie maudite aux États-Unis va poster une photo dans laquelle il pose avec ce criminel de Kissinger en expliquant qu’il a eu un entretien avec lui afin de profiter de ses conseils avisés…

N.O.M

Dumb Trump reçoit Henry Kissinger ! Il en pense quoi Meyssan ? 

Différentes questions nous viennent à l’esprit à la visualisation de cette vidéo ahurissante. Primo, que vient faire un monsieur de 93 ans à la Maison-Blanche pour conseiller le président des USA ? Deuzio, c’est bien ce Monsieur, Henry Kissinger, qui est responsable des millions de morts et des massacres provoqués par la politique étrangère belliciste américaine ces 50 dernières années ; comment Donald Trump peut-il oser nous expliquer que cette entrevue va permettre de faire cesser les tueries et la guerre ? Il explique également que c’est son ami depuis fort longtemps, ce qui prouve encore une fois que Donald Trump fait partie du système. Du coup une troisième question s’impose, il en pense quoi Thierry Meyssan de cette vidéo et de ce meeting singulier entre Henry Kissinger et Donald Trump ? Est-ce encore une ruse de ce dernier pour tromper l’état profond US ? Un peu comme les 59 missiles de croisière sans charges explosives ! Tout ceci n’est pas très sérieux et démontre le ridicule de Thierry Meyssan et de ses analyses bancales. On ne parlera pas ici de la secte grosalienne qui a osé présenter le nouveau président yankee comme un Super Trump. Comme toujours, une analyse déconnectée du réel et totalement à côté de la plaque du gourou toxico.

Géopolitique

Réponse de LLP au Dr P. Ploncard d’Assac concernant Poutine 

Un compagnon de route et de lutte – que je salue ici – m’a fait parvenir ce texte extrait d’une page du dernier numéro de La Politique, la revue de Philippe Ploncard d’Assac dont on a déjà parlé sur ce site. Il y est question de notre critique concernant V. Poutine, critique légitime et totalement saine, au demeurant. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut faire remarquer que, pour certains – dont Ploncard d’Assac ou J.-M. Vernochet -, il est interdit de critiquer Poutine au risque de se faire traiter immédiatement de traître, d’agent des services,… D’ailleurs, il m’a été donné d’apprendre durant ces 3 dernières années, de sources différentes et concordantes, que M. Vernochet se plaisait à faire courir le bruit que j’étais un agent des services, tout en ne dédaignant pas que nous reprenions très régulièrement ses interventions ! Cette accusation est d’autant plus surprenante qu’elle vient de M. Vernochet dont peu de gens ignorent le cursus et sa pratique régulière des arrière-salles d’ambassades et de ministères…