C’est assez cocasses d’entendre les commentateurs politiques et médiatiques nous expliquer que la mobilisation des Gilets jaunes français est en train de baisser alors qu’en réalité elle est en train de s’exporter à l’étranger. D’autant que la rentrée 2019 sera houleuse car la situation économique est toujours critique et que la catastrophe annoncée du prélèvement à la source ne fera qu’aggraver la situation.