Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

La justice se prononce sur l’affaire Servier/Mediator : COUPABLES ! 

Je me souviens de ma vidéo réalisée en 2008 pour dénoncer la dangerosité de ce médicament, ou plus exactement poison mortel ! Il faut aujourd’hui en France 6 ans au minimum pour que la justice commence à donner des résultats et encore puisque les voyous et assassins de Servier vont faire appel ! Pire encore, personne n’ira en prison malgré le nombre ahurissant de morts et malades aux séquelles graves, il suffira d’indemniser les victimes de quelques millions d’euros et le tour est joué. C’est le résultat concret du choix sociétal de mammonisation et du règne de l’Argent.

Géopolitique

Tragédie de Mina : la barre des 6000 victimes aurait été franchie ! 

Le responsable iranien de l’organisation du Hajj et des pèlerinages, M. Ohadi s’est exprimé hier à la TV iranienne, à son retour d’Arabie Saoudite en compagnie des derniers pèlerins iraniens de retour du Hajj. Celui a affirmé que selon les documents et informations recueillis depuis la tragédie par les équipes médicales iraniennes sur place, la barre des 6000 victimes avait été dépassée, il a ajouté qu’officieusement les équipes saoudiennes confirmaient ce lourd bilan. Celui-ci a aussi évoqué le problème de la mauvaise conservation des corps qui rend difficile leur reconnaissance.

Géopolitique

Tragédie de Mina : la barre des 6000 victimes aurait été franchie ! 

Le responsable iranien de l’organisation du Hajj et des pèlerinages, M. Ohadi s’est exprimé hier à la TV iranienne, à son retour d’Arabie Saoudite en compagnie des derniers pèlerins iraniens de retour du Hajj. Celui a affirmé que selon les documents et informations recueillis depuis la tragédie par les équipes médicales iraniennes sur place, la barre des 6000 victimes avait été dépassée, il a ajouté qu’officieusement les équipes saoudiennes confirmaient ce lourd bilan. Celui-ci a aussi évoqué le problème de la mauvaise conservation des corps qui rend difficile leur reconnaissance.

Géopolitique

Arabie Saoudire : la bousculade de la Mecque serait la plus meurtrière de l’histoire 

Alors que le bilan officiel est de 769 morts, les chiffres réels qui commencent à tomber, après réception des corps par les pays des ressortissants concernés à travers le monde entier, dépassent les 1500, soit plus du double ! Le 30 septembre dernier, nous évoquions sur notre site, plusieurs milliers de victime dans cet article. Les faits nous donnent malheureusement raison, 12 jours plus tard. C’est vraiment un pays géré par des autorités débiles, car il est impossible de dissimuler un tel carnage, sachant que les corps devront être rendus aux familles (ou comptabilisés comme disparus, donc morts !). Ces gens-là ne respectent même pas les morts, ni leurs familles dans leur dignité.

Politique

Le convoi du prince Salman à l’origine de la bousculade à Mina ? 

Le convoi du prince Mohammad Bin Salman Al Saoud, fils du roi de l’Arabie Saoudite, dans le centre de Mina aurait provoqué la bousculade qui a tué des centaines de pèlerins, rapporte le quotidien arabophone Al-Diyar.

La présence du Prince aurait en effet joué un rôle central dans la bousculade mortelle, puisque selon la même source le prince Salman, qui voulait assister au grand rassemblement de pèlerins à Mina, est arrivé sur le site jeudi 24 septembre au matin, accompagné d’un énorme entourage. Il était escorté par 200 soldats de l’armée et 150 policiers.

Géopolitique

La stratégie humanitaire américaine, par Pierre Dortiguier 

Chacun sait que le pavillon noir humanitaire est coutumier à la piraterie des U.S.A. et qu’ils ne font tonner leur artillerie qu’après avoir fait entendre le cri humanitaire, comme ils le firent dans leur première grande expédition impérialiste à Cuba, du même type que celui que les agences font pousser au monde par la photographie de l’enfant sur la plage, mort avec son frère et sa mère, en tant de rejoindre une île grecque.
Les soi-disant migrants que l’on voit partir sur les routes européennes, avec l’assentiment des autorités turques, ont un encadrement politique qui prend soin d’indiquer la fin de cette croisade humanitaire, la Jérusalem espérée, qu’est le pays de Mme Merkel sommée par la France après une dispute dont on n’a entendu que des éclats de presse, entre le défenseur volontaire des intérêts des U.S.A. et du pays où il débarquait naguère en disant dans un hébreu parfait qu’il était un ami pour toujours, pour reprendre les mots de son premier ministre à Strasbourg, et la Chancelière responsable d’un pays dont la solidité empêche encore la crise financière et économique U.S. de noyer les Européens.