Le meurtre de cette journaliste très courageuse prouve encore une fois que les femmes sont plus vaillantes que les hommes. Il démontre également que la corruption mine Malte avec la complicité de l’Union Européenne – et de ses dirigeants actuels – qui ne fait absolument rien pour combattre ce fléau. Les accusations sont très graves puisqu’il est question de blanchiment d’argent sale venu de l’étranger, de meurtres, de ventes de passeports de l’UE à 1 million d’euros…