Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

Que le plus faible triomphe du plus puissant, par Lotfi Hadjiat 

Au yeux de Dieu, il y a une communauté au-dessus de la communauté musulmane, c’est la communauté des justes. Les musulmans le comprendront-ils un jour ?… Cette communauté des justes est évidemment au-dessus de toutes les communautés, toujours aux yeux de Dieu. Dans cette communauté des justes, on trouve des athées, des Juifs, des polythéistes, des chrétiens, des musulmans, des agnostiques, des zoroastriens, des déistes, des théistes, des hindouistes, des roux, des blonds, des bruns, des noirs, des asiatiques, etc. La justesse, la beauté du cœur n’est pas déterminée par un vecteur religieux, ethnique ou politique… Un polythéiste ou un athée peut se dévouer aux pauvres et aux orphelins jusqu’à la mort en mourant dans la pauvreté lui-même, et un musulman peut mourir de ses excès tyranniques de richesses matérielles et de réjouissances charnelles… demandez à Mohammed ben Salmane Al Saoud, il vous expliquera.

Eco & Finance

Paris : un artiste russe, réfugié politique, met le feu à la Banque de France 

L’art contemporain a ses limites, elles se situent au niveau des banksters. Vous pouvez exposer un vagin géant à Versailles ou un godemichet tout aussi géant d’une laideur repoussante à la vue de tous et bien d’autres absurdités malsaines mais vous ne pouvez pas faire de performance artistique sur la façade de la banque de France ! Ainsi le message est clair, vous pouvez souiller les âmes et les consciences mais pas la matière et certainement pas l’argent roi. Cet artiste reste néanmoins très controversé puisque très proche des Pussy Riot et des Femen… ce qui lui fait perdre toute crédibilité.