Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Eco & Finance

2016 : une crise économique pire qu’en 1929 (O. Delamarche, O. Berruyer, F. Lordon) 

La crise à venir va être d’une extrême violence, elle fera passer celle de 2008, dite des subprimes, pour un simple découvert de 120 € de fin de mois. Vu que les politiques, les médias et les économistes ne comprennent déjà pas grand chose aux montages très complexes de Goldman Sachs, il ne faudrait pas s’attendre à une réaction salutaire de leur part. Il serait judicieux de se préparer au pire dès maintenant afin de limiter la casse. Il faut également savoir que la meilleure solution est le réseau humain, les amis, les compétences…

Eco & Finance

Krach boursier : 637 milliards de $ perdus en 857 secondes ! 

Une crise financière monstrueuse arrive et va faire 1000 plus de dégâts que leur terrorisme et pourtant la régulation des marché financiers n’est pas du tout leur priorité bien au contraire puisque les lobbyistes ont pour objectif de libéraliser encore plus, déréguler encore plus et plonger le monde dans le chaos. Pour éviter le carnage ils ferment la bourse avant l’heure ! En réalité ils ne jouent que lorsqu’ils gagnent sinon ils ferment boutique… Concernant le prix du pétrole en chute libre, je vous laisse imaginer les émeutes de la faim qui risquent d’exploser un peu partout (Algérie…) et bientôt.

Eco & Finance

Que sont devenus les 1100 milliards d’euros injectés dans la zone euro en 2014 ? 

Ces 1100 milliards d’€ ne concernent qu’une partie minime des injections de monnaie de singe dans l’économie européenne. Il faut y ajouter toutes les autres productions de planches à billets réalisées depuis la crise des subprimes de 2008. Pourtant, la crise y est toujours, encore plus grave qu’avant ; le chômage explose, le coût de la vie augmente… rien ne va plus. Comment expliquer cela ?

Eco & Finance

Prêts toxiques/Affaire BNP : « J’ai alerté tout le monde » 

Encore une preuve qu’ils savaient ! À l’instar de la SocGen et de l’affaire Kerviel, on comprend de mieux en mieux et de plus en plus clairement qu’ils savaient ce qu’ils faisaient, que ces prêts représentaient des montages dangereux qui ont pourtant été vendus aux pauvres clients floués. Pourtant, aucune conséquence pénale, pas une nuit de prison pour les patrons banksters responsable de ces vastes arnaques.