Avant toute chose, toutes nos condoléances vont à la famille de la victime. Nous formons nos vœux de prompt rétablissement au bébé et souhaitons beaucoup de courage à la famille.

Nous avons assisté hier à une propagande médiatique inouïe qui, très vite, a pointé l’index sur un supporter algérien imaginaire l’accusant d’être le responsable de l’accident mortel de Montpellier alors qu’il s’agissait en fait d’un travailleur qui rentrait chez lui et qui, exaspéré par les embouteillages a commis l’irréparable. Attention, cet article n’est pas là pour exonérer le comportement inqualifiable de certains supporters violents au comportement de voyous comme on a pu l’observer sur les Champs-Élysées avec le pillage du magasin de motos.

Nous pouvons aller encore plus loin dans l’analyse sociologique en affirmant que le comportement déplacé de certains supporters franco-algériens a une origine franco-française ! Alors qu’en Algérie il se déroule depuis 21 vendredis des manifestations regroupant 10 à 20 millions de personnes sans qu’il n’y ait eu à déplorer le moindre incident, Dieu merci ; alors que dans les stades égyptiens les supporters algériens se sont illustrés par un comportement irréprochable allant jusqu’à nettoyer les gradins avant de quitter le stade, nous trouvons en France une jeunesse désœuvrée et violente qui n’a rien à voir avec les premiers. D’ailleurs, alors qu’on pouvait comptabiliser quelque 6000 supporters sur le Vieux-Port marseillais hier, après la victoire contre la Côte d’Ivoire, il est assez édifiant de rappeler que la manifestation de soutien au peuple algérien qui se déroule tous les dimanches entre 14 heures et 17 heures ne comptabilise qu’à peine une centaine de personnes ! En d’autres termes, ces jeunes sortent pour supporter l’Algérie uniquement dans des matchs de foot totalement inutiles et ne viennent jamais aux manifestations politiques pour libérer l’Algérie une bonne fois pour toutes de la mainmise de la mafia qui la gouverne !

Quant à ceux qui affirment qu’il s’agit ici d’une preuve supplémentaire que l’on va vers un morcellement du pays, faut-il leur rappeler que ces mêmes jeunes étaient dans les rues lors de la victoire de la France à la précédente coupe du monde de football ! En réalité, nous sommes ici face à un très gros problème d’éducation qui se décline par un déficit préoccupant. Face à cela nous avons également affaire à une dégénérescence totale de la société avec l’imposition des valeurs consuméristes américaines avec tout ce que cela comporte comme violences, vulgarité… ; bien évidemment, si on ajoute à cela l’exclusion et le racisme quotidien, nous ne pouvons qu’enregistrer ce genre de comportement insupportable.