Encore un nouveau scandale financier autour de la secte d’Alain Soral, Rentabilité et réconciliation. Nous apprenons dans la dernière vidéo réalisée par Monsieur Hervé Ryssen en avril 2021 à sa sortie de prison, qu’il a été escroqué, selon lui, par son premier avocat d’une somme estimée entre 80.000 et 100.000 €, voire plus. C’est une accusation très grave à telle enseigne qu’il prend la précaution de ne jamais citer son nom ; il informe néanmoins ses auditeurs qu’il est décidé à déposer une plainte contre lui et à saisir son bâtonnier (cf. vidéo complète ci-dessous).

Il est question selon Monsieur Hervé Ryssen de l’argent collecté après une campagne de dons initiée par son premier avocat. Comme on peut le constater sur les captures d’écran réalisées sur le site d’Égalité et réconciliation, qu’il s’agit de Me Damien Viguier (cf. images ci-dessous). Bien entendu, il n’est pas question ici d’accuser le site d’être responsable de quoi que ce soit, mais il faut quand même convenir que la campagne de dons n’aurait pu avoir de visibilité sans être passée par la page d’accueil du site d’Alain Soral. Il y avait même un compteur quotidien du nombre de jours passés en détention. On imagine également que des conséquences sérieuses et des décisions seront prises prochainement pour faire la lumière sur cette affaire car autrement cela voudrait dire que la secte protège Me Damien Viguier. Ce dernier n’avait pour seule réponse sur les réseaux sociaux que d’être dans l’impossibilité de répondre car il violerait le secret professionnel (sic). Comment est-ce possible de traiter quelqu’un de la sorte alors qu’il est au fond du trou et pour le coup, c’est le cas de le dire !

Monsieur Hervé Ryssen affirme qu’il s’était mis d’accord au parloir avec son avocat pour une somme de 5000 € concernant son affaire. Ensuite, il a commencé à recevoir de des notes d’honoraires aussi nombreuses que folles avec des montants à 12.000 €… Comme par hasard, selon Monsieur Hervé Ryssen, le total des notes d’honoraires correspondait aux sommes collectées par la campagne de dons.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel type de scandale est révélé, nous vous invitons d’ailleurs à vous référer au livre de Salim Laïbi, Le mythomane. La face cachée d’Alain Soral. Monsieur Hervé Ryssen connaissait très bien les dérives internes de la secte et il a pourtant continué à la fréquenter. Faut-il également lui rappeler que les personnes qui l’ont escroqué ne sont pas juives mais « très françaises » et de la mouvance identitaire ; le monde est plus complexe que sa vision binaire.

Ce nouveau scandale doit servir à tous, ce n’est pas parce qu’on se présente comme un dissident que l’on est quelqu’un de fiable et d’honnête, surtout lorsque l’on s’appelle Alain Soral, Dieudonné… Il faut se méfier de tout le monde, sans pour autant tomber dans la paranoïa et surtout juger selon les actes et non selon les discours ; il faut enfin grandir et arrêter le sentimentalisme.