Source : gouvernement.fr

Ainsi, Marlène Schiappa poursuit l’œuvre de déconstruction et de corruption des mœurs déjà entamé par Najat Vallaud-Belkacem, notamment avec l’introduction dans les établissements scolaires de la théorie du genre. Au lieu de résoudre le problème de l’illettrisme, de la chute de niveau dans des disciplines essentielles comme l’orthographe et les mathématiques, de la difficulté des enfants à se concentrer ; on veut leur apprendre la sexualité dès le plus jeune âge ! Nous vous renvoyons au livre de Sophie Coignard Le pacte immoral, aux éditions Albin Michel, expliquant la chute du système éducatif français.


Marlène Schiappa a confirmé la mise en place à la rentrée de plusieurs séances « d’éducation sexuelle et affective » par année scolaire.

Invitée des GG, Marlène Schiappa secrétaire d’Etat à l’Égalité entre les femmes et les hommes, a confirmé la mise en place à la rentrée de plusieurs séances d’éducation sexuelle et affective dans le cadre de la loi contre le harcèlement de rue.

« Je pense que l’éducation c’est primordial. À partir de la rentrée avec Jean-Michel Blanquer, nous allons envoyer une circulaire à tous les recteurs de France pour qu’ils mettent en œuvre, une loi qui existe déjà et qui n’est pas mise en œuvre, qui demande qu’il y ait trois séances par an d’éducation à la vie sexuelle et affective », a-t-elle assuré sur l’antenne de RMC.

[Lire la suite]


Source : rmc.bfmtv.com