Voici encore un article qui confirme que cette crise sanitaire du Coronavirus a été totalement inventée en faisant croire qu’il y aurait 65 millions de morts ! Cette exceptionnelle gravité n’avait aucune réalité, elle n’avait pour objectif que de terroriser les populations du monde entier. Non seulement 95 % des décès enregistrés en Angleterre présentaient des comorbidité plus ou moins grave mais il faut ajouter à cela l’âge avancé des victimes. En réalité, cette maladie n’était pas plus grave qu’une grippe saisonnière classique qui fait souvent plus de morts (650.000 morts dans le monde en 2017-18).


Plus de 95% des « décès COVID » enregistrés en Angleterre et au Pays de Galles présentaient des comorbidités potentiellement graves, selon les statistiques publiées par le NHS England.

Les derniers chiffres permettent une lecture assez nette. Ou, plutôt, ils  feraient  une lecture nette … s’ils ne suivaient pas exactement le même schéma déjà montré dans d’autres pays du monde.

Vous pouvez lire le rapport complet  ici . Nous allons nous concentrer sur les statistiques de comorbidité. Voici le nombre de décès pour lesquels Covid19 a été  répertorié comme la seule cause , divisé par âge :

  • De 0 à 19 ans : 3
  • 20 à 39 ans : 32
  • 40-59 ans : 255
  • 60 à 79 ans : 551
  • 80 ans et plus : 477

Celles-ci se trouvent dans toute l’Angleterre et le Pays de Galles depuis le début de la « pandémie ».


En termes simples : Sur les 27045 décès  avec  Covid19 dans les hôpitaux anglais (jusqu’au 3 juin),  seulement 1318 n’avaient pas de comorbidités préexistantes . C’est moins de 5%.

Cela reflète, presque exactement, les statistiques publiées en  Italie en mars .

Christopher Bowyer a créé de  superbes graphiques  pour les chiffres du magazine Hector Drummond, aucun plus percutant que celui-ci :


Ces grosses barres vertes sont toutes les personnes qui sont mortes « avec » Covid19 ET une autre maladie grave. Les petites barres jaunes sont les personnes décédées avec Covid19 et rien d’autre.

En fait, les 25 727 autres cas ont été répertoriés comme ayant plus de  42 000 comorbidités . C’est presque 2 chacun (le rapport lui-même souligne que de nombreux patients avaient plusieurs conditions). Cela, encore une fois, correspond parfaitement aux chiffres italiens qui indiquaient que  plus de 80% des décès avaient au moins 2 comorbidités .

Implicitement, il y a la possibilité que  ces maladies soient la cause réelle du décès et que Covid19 ne joue aucun rôle direct.

De plus, le test PCR pour le coronavirus peut renvoyer des  faux positifs dans jusqu’à 80% des cas , il est donc tout à fait possible que la majorité de ces décès  n’aient jamais eu le virus .

Ce n’est pas une nouvelle. Nous avons couvert cela de nombreuses fois.

Peu importe comment vous les permutez, les nombres Covid, tels qu’ils sont actuellement, ne s’additionneront jamais.


Zero Hedge

12 juin 2020

Titre original de l’article en anglais : Over 95% Of UK « COVID-19 » Deaths Had « Pre-Existing Condition »