C’est juste magique, les derniers retournements de Donald Trump sont fabuleux, il est en train d’appliquer l’exact contraire de son programme présidentiel comme nous vous l’avions prédit il y a plusieurs mois, bien avant son élection. Il fallait être bien naïf et ignorant des réalités américaines pour tomber dans le panneau du couple Hillary Clinton/Donald Trump, le bon flic et le méchant flic !!! Non seulement Trump a trahi ses promesses électorales mais il va beaucoup plus loin que ne l’aurait fait une Hillary Clinton, voici donc ce qui arrive quand on manque de jugeote et de raison.


« J’ai dit que c’était obsolète. Ce n’est plus obsolète », a déclaré mercredi le président des États-Unis, Donald Trump, dans une surprenante volte-face à propos de l’Otan.

Donald Trump a décidément un rapport compliqué à l’Alliance atlantique (Otan). Après l’avoir qualifiée d’ « obsolète » le 16 janvier, puis avoir envoyé Rex Tillerson, le secrétaire d’État américain, intimer à ses membres de porter leur budget militaire à 2 % du PIB, le nouveau président des États-Unis a changé d’avis : il a estimé, mercredi 12 avril lors d’une déclaration prononcée en présence du secrétaire général de l’alliance, Jens Stoltenberg, que l’Otan n’était « plus obsolète ».

Soutien après les frappes en Syrie

Donald Trump a également remercié les États membres de leur soutien après la frappe aérienne lancée la semaine dernière par l’aviation américaine contre une base aérienne syrienne. « J’ai dit que c’était obsolète. Ce n’est plus obsolète », a-t-il rétropédalé, ajoutant que l’Alliance atlantique s’adaptait à sa mission, la lutte contre l’organisation État islamique (EI).

Le président des États-Unis a même a déclaré que l’Otan était un « rempart pour la paix internationale ». Il a toutefois réaffirmé que les alliés européens devaient augmenter leurs dépenses de défense.

France 24 / AFP