Quel est l’intérêt et l’efficacité d’une énième conférence sur la santé au Vatican surtout quand les pires criminels de Big Pharma y sont invités ? Pourquoi inviter Chelsea Clinton, la fille de Bill et Hillary, fervente militante de l’avortement et des mouvements LGBTQ ? Quelle sera son expertise dans cette conférence ? Que vient  faire Cindy Crawford dans cette affaire ? Sans oublier le guitariste d’Aerosmith qui sera certainement d’une grande aide dans cette besogne !

Observez les photographies des participants pour la plupart arborant un large sourire au point que ça en devient malsain, faisant penser à une véritable opération de séduction et de propagande d’une rare grossièreté, ce qui démontre encore une fois que le Vatican n’a rien de commun avec le catholicisme et encore moins avec la chrétienté.





Le Vatican a annoncé la 5e Conférence internationale sur la santé (6-8 mai 2021) intitulée : « Explorer l’esprit, le corps et l’âme. Comment l’innovation et les nouveaux systèmes de prestation améliorent la santé humaine », sous l’autorité du cardinal Ravasi.

Parmi les orateurs, on trouve Anthony Fauci, ancien conseiller de Donald Trump à la Maison Blanche (lequel l’a qualifié de « roi des retournements de veste ») les PDG de Moderna (Stéphane Bancel) et Pfizer (Albert Bourla), Chelsea Clinton (fille de Bill et Hillary) fervente militante de l’avortement, le guitariste Joe Perry d’Aerosmith (qui a fondé « Rock Stars of Science » avec pour soutenir la recherche sur le cancer), Deepak Chopra, ancien chef de la secte Méditation transcendantale et maintenant gourou en « médecine quantique », le directeur américain des NIH, le Dr Francis Collins, l’ancien joueur de football américain Dr Francis Collins, le mannequin Cindy Crawford et bien d’autres.


Riposte-catholique

16 avril 2021