On sait aujourd’hui que les instituts de sondage ne sont qu’un ramassis d’escrocs, de menteurs et de manipulateurs qui passent leur vie à se tromper en étant payés très cher. Maintenant, ce sont eux qui vont décider qui sera ou non médiatisé au niveau des débats publics retransmis par les grandes chaînes. Malgré les graves erreurs commises lors des dernières estimations de vote concernant Trump, Fillon, Hamon ou le Brexit, ils sont toujours là en train de nous expliquer quelles sont les tendances du jour ! N’y aurait-il donc plus personne, dans ce pays, dont le cerveau fonctionne encore ?