Philippe Val dans la posture de défenseur de la liberté d’expression ! N’est-ce pas merveilleux ! On savait qu’il était de l’extrême droite, mais là, sa position est encore plus claire et plus assumée.

Philippe Val s’est rendu non seulement coupable de la censure du célèbre caricaturiste Siné mais aussi d’un caricaturiste de Charlie hebdo, Monsieur Lefred-Thouron, qui a eu la malencontreuse idée de vouloir caricaturer Patrick Font, compagnon chansonnier de Philippe Val pendant 25 ans, qui a été condamné aux assises en mars 1998 à 6 ans de prison pour pédophilie. Mais bien entendu, Philippe n’était au courant de rien, il n’a rien vu ni rien entendu tout au long de ces deux décennies. Rappelons qu’il a perdu en justice contre Siné, c’est un fait !

C’est aussi un ami du dénommé Saïd Sadi  qui le cite régulièrement à témoigner en sa faveur avec un autre de ses amis, un certain Daniel Lecomte ! La belle équipe.