Comment est-ce possible, comment la cote de popularité de ces incompétents pourrait-elle monter alors qu’ils n’ont fait que 2.2% il y a 8 mois aux dernières municipales ? C’est tellement grossier qu’au même moment un autre sondage est publié qui affirme l’inverse ! Quand va-t-on interdire ces instituts de sondages plus proches du charlatanisme et de la manipulation que de l’enquête sérieuse sur l’opinion publique ?