Ce n’est pas très grave d’être naïf et encore moins ignorant car le savoir s’acquiert assez facilement. Il suffit de voir ce documentaire officiel d’Arte qui explique ce qu’est l’opération Gladio ou « Stay behind » dite également stratégie de la tension. On sait aujourd’hui que l’OTAN, CIA et les gouvernements occidentaux ont tué leurs concitoyens (exemple de l’attentat de la gare de Bologne en août 1980, 85 morts, 200 blessés) pour soi-disant combattre le communisme ! Des centaines de livres ont été écrits sur cette affaire, tout est documenté et sourcé, il suffit de le vouloir pour découvrir la réalité de ce monde.
Ainsi, quel que soit l’événement relaté à la télé, lorsqu’il est question de terrorisme, dites-vous qu’il peut être question d’un faux attentat qui, à l’instar de celui Bologne, sera attribué aux rouges et ce coup-ci, en l’occurrence, aux verts, aux djihadistes islamistes bla bla bla… Si nous n’intégrons pas ces données dans nos analyses, à quoi peut bien servir l’histoire et la mémoire des livres ?