C’est la seule chose qu’il fallait faire en réalité depuis le début : protéger les plus faibles et surtout les « soigner » et ne pas les laisser s’aggraver chez eux avec pour seul traitement le paracétamol !



Publiée le 26 novembre 2020

Reconnaître les patients à risque pour sauver des vies


Bulletin d’information scientifique de l’IHU – Nous avons le droit d’être intelligents !

Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection


IHU Méditerranée-Infection