Les chaînes de propagande et de mensonges comme BFM ou Cnews se jettent telles des hyènes sur la moindre image de violence pour discréditer les manifestations et ainsi appuyer le gouvernement ; par contre, elles n’auront jamais le moindre mot pour défendre leurs salariés ou confrères journalistes lorsqu’ils se prennent des coups violents de la part des forces de l’ordre ! Ce fut le cas pour Cemil qui a dû se faire recoudre le crâne dans un CHU de Nantes. Par contre, si les journalistes de BFM se font traiter de collabos, ce qu’ils sont, ce sera tout de suite les plus solennelles condamnations sur les plateaux télé ! Pourtant, tout le monde sera d’accord, vaut mieux se  faire traiter de collabo 10 fois par jour que de recevoir un projectile qui vous ouvre le crâne !