C’est vraiment un grand spectacle humoristique que cette mascarade de démocratie particratique. On est plutôt dans le domaine de la secte puisque le député Sébastien Nadot a été exclu du groupe Larem à l’Assemblée nationale pour avoir voté contre le budget 2019 ! Devinez qui a prononcé l’exclusion ? Le député Gilles Legendre, celui qui pense sérieusement que la fronde des #GiletsJaunes est due à l’excès d’intelligence de l’exécutif !

Ceci ne fait que confirmer le travail exceptionnel de Simone Weil dans sa Note sur la suppression générale des partis politiques lorsqu’elle explique que l’existence même du parti est une hérésie.


Le député Sébastien Nadot a été exclu, jeudi 20 décembre, du groupe La République en marche de l’Assemblée nationale. 

L’élu de Haute-Garonne avait voté contre le projet de budget 2019, plus tôt dans la journée. Son exclusion a été décidée « à l’unanimité » par les membres du bureau, « convoqué en réunion extraordinaire », a indiqué à la presse le président du groupe LREM Gilles Le Gendre.



Sébastien Nadot a expliqué, dans un communiqué, que le projet de budget 2019 ne lui paraissait pas avoir atteint « les objectifs fixés » en amont : « libérer l’économie et le travail, protéger les Français, investir pour l’avenir en préparant les défis de demain et en transformant l’action publique ». Le député, qui avait tenté de se présenter à la présidentielle pour le mouvement de l’ancien dirigeant communiste Robert Hue, a également estimé que « la représentation nationale [n’avait] pas été suffisamment entendue pour que le budget 2019 intègre les réalités de terrain et les aspirations d’une majorité de Français », critiquant le « dirigisme gouvernemental ».

Dans la foulée de ce vote, il a été convoqué par Gilles Le Gendre. Sébastien Nadot a alors « confirmé et motivé son vote défavorable », selon un communiqué du groupe, qui souligne que « le vote du budget est l’acte essentiel qui témoigne de l’appartenance à une majorité parlementaire : voter contre revient à s’en exclure ». Il s’agit de la première exclusion d’un « marcheur » du groupe majoritaire.

Photo d’illustration : Le député Sébastien Nadot à l’Assemblée nationale, à Paris, le 24 octobre 2018. (MAXPPP)