Quel que soit X, l’assassinat crapuleux de ces deux touristes est à condamner avec la plus grande fermeté et leurs auteurs doivent être traduits devant la justice et punis sévèrement. Néanmoins, il reste une question qui nous taraude l’esprit, celle des milliers d’enfants violés par des touristes pédocriminels occidentaux venant aussi bien d’Europe que des États-Unis et déferlant tels des hordes de sauvages à Marrakech sans jamais faire la une des journaux !

Si l’on devait se fier à la barbarie d’un tel acte, les enquêteurs devraient avoir à l’esprit que les commanditaires de ce forfait abject pourraient être ceux qui ont découpé en morceaux Jamel Khashoggi à l’intérieur même du Consulat de la Saoudie à Istanboul. Les relations entre les deux royaumes n’étaient pas au beau fixe depuis que les Saoudiens ont voté contre le Maroc et en faveur des États-unis pour l’organisation de la coupe du monde foot-ball en 2026. D’ailleurs, lors de sa dernière tournée au Maghreb, MBS n’a pas pas visité le Maroc.

En plus d’altérer l’image d’une religion de paix, cet acte crapuleux (hélas commis paradoxalement au nom de l’islam) viserait, à punir le Maroc sur le plan économique (tourisme) et les pauvres touristes scandinaves en ont fait les frais ! (management de la terreur).

Il faut avoir à l’esprit que la Saoudie maudite a joué un rôle des plus néfaste lors de la décennie rouge qu’a vécue l’Algérie, et même bien avant, en endoctrinant de jeunes Algériens et en délivrant des fatwas hérétiques rendant licite le sang d’innocents versé au nom du Jihad, alors que le Jihad en pays musulman ne saurait exister qu’en matière de défense contre une invasion étrangère. Elle a joué le même rôle néfaste en Syrie en finançant et en armant les hordes de Daesh.


Une vidéo dans laquelle on aperçoit les quatre auteurs présumés du meurtre de deux jeunes touristes les montre en train de prêter allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi, le leader du mouvement terroriste.

La piste terroriste se renforce dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de deux jeunes touristes scandinaves au Maroc. Selon Jean-Charles Brisard, président du Centre d’Analyse du Terrorisme, les quatre auteurs présumés du meurtre auraient prêté allégeance à l’Etat islamique dans une vidéo dont il a publié une capture sur Twitter. L’authenticité de la vidéo, enregistrée la semaine dernière, a été confirmée par le procureur de Rabat.



Trois de ces suspects ont été arrêtés à Marrakech (centre), a-t-on appris ce jeudi de source proche du dossier. Les autorités marocaines avaient déjà arrêté lundi à Marrakech un premier suspect appartenant à « un groupe extrémiste », quelques heures après la découverte des corps des deux jeunes randonneuses norvégienne et danoise, dans un site isolé du massif du Haut-Atlas.

Les enquêteurs avaient diffusé, dans la nuit de mercredi à ce jeudi, un avis de recherche des trois suspects alors en cavale. Tous les trois sont originaires de Marrakech, selon cet avis, et l’un d’eux a des antécédents judiciaires « liés à des actes terroristes ».

L’une des deux a été décapitée

La police marocaine avait déjà annoncé mercredi envisager sérieusement la « piste terroriste », du fait du profil des suspects, « qui ont des liens avec le milieu islamiste radical »…


Le Parisien / AFP