Au lieu de se taire, Ségolène Royal aggrave son cas jour après jour en s’enfonçant davantage dans le mensonge et le ridicule. Alors qu’elle n’assistait à quasiment aucune réunion de travail concernant son poste d’ambassadrice des Pôles (sic), elle a le culot, aujourd’hui, d’accuser d’absentéisme d’autres personnes, à tort, sachant que c’est faux. Mieux encore, cette dame se présente comme une alternative à Emmanuel Macron, elle aura même le culot de se présenter à la prochaine présidentielle !


Ségolène Royal, ex-ambassadrice des pôles accusée d’absentéisme dans cette fonction, a assuré le 16 janvier sur BFM TV que son prédécesseur, feu Michel Rocard, n’avait assisté qu’à « une » seule des « réunions officielles » du cercle de l’Arctique sur douze.

C’est faux, il a assisté à au moins cinq réunions sur dix-huit, d’après les fiches de présence publiées sur le site de l’organisation.

« Contrairement à ce qui a été affirmé, Michel Rocard n’allait pas à ces réunions » a soutenu Mme Royal le 16 janvier sur BFM TV au sujet de son prédécesseur, qui a occupé le poste de mars 2009 jusqu’à sa mort, en juillet 2016.

Mme Royal a été accusée d’absentéisme à ce poste tandis que le gouvernement lui a reproché d’avoir manqué à son devoir de réserve en tant qu’ambassadrice, ce qui l’a amenée à se défendre  vigoureusement. Elle est en outre visée par une enquête du Parquet national financier pour l’utilisation des moyens associés à cette fonction.

« Moi j’ai fait vérifier par les archives du Quai d’Orsay, figurez-vous, il y a eu douze réunions du Conseil de l’Arctique pendant que Michel Rocard était en responsabilité, et il n’y a qu’une réunion à laquelle il est allé, la réunion du Senior Advisor Office, la réunion vraiment décisionnelle, les autres, il y a eu peut être quelques réunions ministérielles ou interministérielles, mais la réunion officielle du cercle de l’Arctique, Michel Rocard n’y est allé qu’une fois », a poursuivi l’ex-candidate à la présidentielle, ajoutant : « Le compte-rendu diplomatique fait bien état du fait qu’il était assez mécontent d’avoir fait le déplacement alors qu’on ne lui a pas donné la parole. »

Mme Royal avait déjà affirmé cela fin décembre mais de manière encore plus directe, selon le chef du service politique de franceinfo Jean-Jérôme Bertolus : « Michel Rocard ne s’y est rendu qu’une seule fois en 7 ans et il n’y est plus retourné ». Nos confrères de France Info avaient démenti cette affirmation.

À combien de réunions Michel Rocard a-t-il assisté ?

Durant le mandat de M. Rocard comme ambassadeur des pôles, 20 réunions de « haut niveau » du Conseil de l’Arctique se sont tenues, selon un document disponible sur le site de l’organisation…

ÉDIT 20/01: ajoute mention de l’émission Quotidien Corrige nombre de réunions SAO ou ministérielles tenues pendant que Ségolène Royal était en fonction (six et non cinq)