Vous avez ici l’exemple type de storytelling, une leçon du genre : comment inventer toute une histoire, une légende et transformer un vulgaire métal vil en or étincelant ! Ce n’est pas la première fois que Léa Salamé, avec l’argent des contribuables, manipule les masses en ne disant rien sur la réalité cruelle du couple Saint Laurent/Bergé : drogues, scatophilie, esclavage, sexe avec les employés, tentative de meurtre… Malgré la sortie du livre – Saint laurent et moi : une histoire intime – de Fabrice Thomas, le mensonge continue, la complicité de ces personnes est criminelle car elle permet la continuité des dérives et des souffrances…

Il n’y qu’une seule chose de Stupéfiante ! dans cette émission, la bêtise et le mensonge pathologique de ses auteurs… Il faut dire que ce n’est pas très glamour d’expliquer que YSL aimait patauger dans ses excréments et que Pierre Bergé jouissait en urinant sur ses esclaves sexuels ! Quant au fait qu’il ait fait manger son caca à YSL, on va essayer de garder cela secret encore quelques siècles car ce n’est ni à dire ni à faire !



Publiée le 17 oct. 2017  
Au Musée Yves Saint Laurent, dans le 16e arrondissement de Paris, Léa Salamé est allée retrouver Carla Bruni. L’ancienne mannequin évoque celui pour lequel elle a défilé et qu’elle appelait « Monsieur Saint Laurent ». «Stupéfiant !», le magazine culturel présenté par Léa Salamé. Lundi à 23h10 sur France 2