Voici une énième tentative médiatique parisienne de minimiser le Hirak algérien en parlant de « désillusion » comme si une telle révolution pouvait se faire en quelques mois sachant que derrière la junte corrompue algérienne il y a aussi Paris, Washington et Dubaï. Sont-ils sourds chez Arte aux chants des manifestants et aveugles à la réalité du terrain ? Non, ils sont juste là pour mentir et manipuler l’opinion, comme toujours.



Publiée le 25 février 2020

Algérie : un an après, la grande désillusion | ARTE Reportage

Le 22 février 2019, des milliers d’Algériens descendent dans la rue pour protester contre la cinquième candidature d’Abdelaziz Bouteflika. Ces manifestations, sans précédent en Algérie poussent, en quelques semaines, le président algérien à la démission. 

Disponible jusqu’au 19/02/2023

ARTE