Témoignage simple et clair de la part d’un maire qui a participé au cirque macronien de Souillac et qui accuse le président de se payer une belle campagne électorale européenne aux frais de la princesse ainsi qu’une censure par filtration très forte avec des barrages policiers à 10 km du lieu de réunion ! Un tel comportement dans observé dans d’autres pays que nous ne citerons pas aurait été moqué par la doxa…


Le témoignage de René Revol, maire invité du « Grand débat » à Souillac le 18 janvier


 Le Yéti