C’est très simple : c’est du terrorisme sanitaire ! Il serait urgent de poursuivre en justice SPF et les ARS et mettre fin à ce cirque criminel. Il faut absolument voir dans la vidéo ci-dessous les réponses du patron de l’ARS qui hésite, son silence illustre la gravité de la situation. Il sait qu’il ment.

Comme toujours, ce sont les chiffres les plus élevés qui seront médiatisés afin de terroriser toujours plus les populations pour mieux les manipuler.



Toutes les décisions du gouvernement qui impactent nos vies quotidiennes (couvre-feu, confinement…) dépendent des chiffres de l’épidémie de Covid-19.

Pourtant, ces chiffres sont parfois incompréhensibles, allant du simple au triple en fonction des sources.


L’info qui secoue les autorités sanitaires : on vous en parlait il y a déjà un mois. Voilà pourquoi les chiffres sur le covid 19 donnés par l’Agence régionale de santé PacaSanté publique France et les hôpitaux sont différents. (Extrait du 17 décembre 2020)
Toute l’actu #coronavirus en Paca 👉 https://france3-regions.francetvinfo.fr/…/sante/coronavirus…

Les chiffres de Santé publique France sont plus élevés, car ils incluent les personnes atteintes du virus mais qui, sorties de l’hôpital, poursuivent leur rétablissement dans des maisons de repos notamment. Ils comprennent aussi des malades entrés pour une autre pathologie, mais chez lesquels on a détecté le Covid par la suite. Les hôpitaux, de leur côté, ne comptent que les malades entrant pour Covid.



LCI nous rassure : rien d’anormal n’est à signaler en ce qui concerne les écarts de relevés entre ceux de Santé Publique France et ceux des hôpitaux. Il s’agit en effet de « périmètres » différents pris en compte, ce qui revient à comparer l’incomparable. Santé Publique France exagère les chiffres et les diffuse dans les médias pour faire peur. Les chiffres des hôpitaux reflètent la réalité et sont moins anxiogènes. Inutile de relever ce dysfonctionnement, puisque les médias vous le disent : circulez, tout cela est normal.


PLANETES360

22 janvier 2021