tragédie-mina2


Le responsable iranien de l’organisation du Hajj et des pèlerinages, M. Ohadi a fait de nouvelles révélations hier lors d’une conférence de presse. Il a décrit le lieu que les autorités saoudiennes lui ont fait visiter et où sont enterrés des milliers de pèlerins. Les hôtes saoudiens lui ont fait part du nombre de 5000 pèlerins enterrés dans ce cimetière près de La Mecque, ce qui correspond approximativement au décompte visuel qu’à pu faire la délégation iranienne, en effet il y aurait une quinzaine de rangées où les corps sont enterrés côte à côte, sur environ 350 à 400 m de longueur. Il a déclaré que les derniers chiffres produits par le Ministère de la Santé saoudien (le 18 octobre au soir) faisaient état de 7400 victimes. Il a précisé que les équipes iraniennes de secours avaient réussi à sauver 500 pèlerins de différentes nationalités à demi-inconscients retirés de dessous les amas de cadavres malgré l’obstruction des services de sécurité saoudiens. Le Guide Suprême Ali Khamenei a évoqué une nouvelle fois cette question hier lors d’une rencontre avec les responsables du pèlerinage de retour en Iran, il a précisé que même si l’ensemble des témoignages confirment la responsabilité des saoudiens dans cette affaire, cette question n’était pas une question politique, mais humanitaire concernant des personnes venues faire leur pèlerinage et qui sont mortes dans leur tenue de pèlerin. Il a souligné l’importance d’établir les responsabilités afin d’éviter qu’une telle catastrophe ne puisse se reproduire dans l’avenir. Il a critiqué le silence assourdissant des gouvernements et des médias notamment occidentaux pourtant capables de remuer ciel et terre pour une seule personne et a dénoncé le manque de sincérité et l’hypocrisie des organismes occidentaux de défense de droits de l’Homme. Source TV iranienne.