Lorsque l’on voit un président d’une nation se retrouver à faire des selfies en compagnie de vulgaires chanteuses et actrices, on est en droit d’en déduire que la fin est très proche, car jamais autant de médiocrité et de bêtise n’ont été aussi visibles et normalisées, sans que leurs auteurs ne rougissent ne serait-ce qu’une seconde, bien au contraire.


Le voyage de Beji Caid Essebsi en Égypte aura fait réagir la toile tunisienne à plus d’un titre. L’absence du drapeau tunisien dans le salon officiel, le lapsus du président égyptien et les selfies avec les actrices tunisiennes sont autant de raisons de s’attarder sur le voyage du président tunisien au pays des pharaons.

Le lapsus de Sissi

Le porte parole de la présidence de la République tunisienne Moez Sinaoui a exprimé – pour le Huffington Post Arabi- son étonnement face à la frénésie médiatique engendrée par le lapsus du président égyptien Abdel-Fatah Sissi. Au cours d’une conférence de presse, ce dernier s’est adressé au président tunisien par le terme «fakhamat rakhiss» (son excellence pas cher) au lieu de «fakhamat raïss» (son excellence le président). Le lapsus de Sissi a entraîné des réactions en cascade sur les réseaux sociaux. Pour Moez Sinaoui, les propos du président égyptien ne sont qu' »un lapsus, sans aucune intention d’insulter la Tunisie ». Quant à la propagation de cette vidéo sur les réseaux sociaux, « celui qui veut la partager, la partage » affirme t-il, rappelant qu’ « il s’agit d’une chose normale puisque nous vivons dans une démocratie libre ».

L’absence du drapeau tunisien

Plusieurs critiques ont également été faites sur l’absence du drapeau tunisien durant l’entretien qui a réuni les deux présidents au palais d’Héliopolis où seul le drapeau égyptien était présent.

Que dit le protocole égyptien

Le porte-parole de la présidence de la République tunisienne Moez Sinaoui a affirmé au Huffington Post Arabi que la délégation ayant accompagné le président Essebsi a suivi le protocole officiel égyptien qui interdit de poser n’importe quel autre drapeau autre que celui de l’Égypte dans la salon présidentiel. Il a par ailleurs rappelé que les drapeaux des autres pays sont posés à l’entrée du palais comme cela se passe avec les autres présidents reçus par le président égyptien.

Les selfies d’Essebsi

Lors de sa visite en Égypte, les stars tunisiennes du petit et grand écran égyptien en ont profité pour faire un selfie avec le président de la République. Lequel selfie n’a pas manqué de provoquer les railleries de la toile.

Yassine Bellamine –  HuffPost Tunisie