C’est exactement ce que nous n’avons cessé de dire depuis quelques années : les maudits traîtres al Saoud ont tout fait pour faire accroire que l’ennemi numéro un des musulmans serait l’Iran et non Tel-Aviv ! C’est complètement dingue de devoir argumenter une telle ânerie, mais il existe des musulmans hélas aujourd’hui qui considèrent que le chiisme est plus dangereux que le colonialisme sioniste ! En réalité, la majorité de la population n’est pas tombée dans le panneau, il n’existe que très peu de salafs made in Riadh qui osent tenir de tels propos, notamment sur les réseaux sociaux !


Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France en Mauritanie et au Soudan, analyse le retrait des troupes américaines de Syrie, annoncé par Donald Trump, le 19 décembre dernier. Le passage le plus intéressant se trouve à partir de 4”22, quand il affirme que : “L’un des plus grands exploits de la diplomatie américaine et l’une des plus grandes étrangetés des politiques arabes, c’est d’avoir réussi à convaincre les Arabes et les Arabes à se laisser convaincre que leur ennemi numéro un, leur problème numéro un dans la région, c’est l’Iran et pas Israël, ça c’était le grand chef-d’oeuvre de la politique américaine !”