Encore une fois, cette paralysie faciale de Bell apparaît dans de nombreux pays dans le monde et pourtant personne n’en parle dans les médias français par exemple. Les administrations responsables de la sécurité sanitaire osent même expliquer que ça n’a rien à voir avec la vaccination !


Au moins 13 Israéliens ont subi une paralysie faciale après avoir reçu le vaccin Pfizer Covid-19, un mois après que la Food and Drug Administration américaine ait signalé des problèmes similaires, mais a déclaré qu’ils n’étaient pas liés au vaccin.

Israël a été salué pour son programme d’inoculation de masse rapide et efficace, qui a vacciné une somme colossale de 20 pour cent de la population du pays depuis le disque a commencé à la fin de Décembre.

Pour une poignée d’Israéliens, cependant, l’initiative a conduit à des alertes sanitaires inattendues. Au moins 13 personnes ont signalé une légère paralysie faciale après avoir reçu le jab Pfizer / BioNTech, a rapporté le média israélien Ynet, citant le ministère de la Santé, ajoutant que les responsables estiment que le nombre de ces cas pourrait être plus élevé. 

« Pendant au moins 28 heures, je me suis promené avec [paralysie faciale] », a déclaré une personne qui a eu l’effet secondaire à Ynet. « Je ne peux pas dire que cela a complètement disparu par la suite, mais à part ça, je n’ai eu aucune autre douleur, à part une douleur mineure à l’endroit de l’injection, mais il n’y avait rien de plus…