Yvon Cauchois s’est vacciné contre la grippe H1N1 et a développé une maladie auto-immunitaire dont les symptômes sont apparus 15 jours à peine après la prise du vaccin. Après avoir passé une série de tests, il a été conclu qu’il souffrait d’une encéphalomyélite myalgique (syndrome de fatigue chronique) dont les symptômes rappellent ceux du syndrome de la guerre du Golfe.

Pour Yvon, cela ne fait aucun doute, c’est le Squalen, adjuvant utilisé contre la grippe H1N1 et contre l’Anthrax, donné à l’époque aux soldats américains, qui est la cause de cette inflammation du tronc cérébral.

Un témoignage inédit.