Un telle histoire surréaliste confirme on ne peut mieux l’impéritie du gouvernement et des pouvoirs publics. Comment expliquer en effet que les autorités chinoises aient pu effectuer un test dans le cadre de la routine et que les autorités françaises aient négligé de s’armer d’une précaution aussi simple qu’impérieuse en période de pandémie ?  Le hic est que cette faute est très loin d’être la première ; elle s’ajoute à une liste interminable d’actions insensées à l’origine de la cacade dans laquelle nous nous débattons. À l’évidence, les conséquences d’une telle négligence sont graves sous tous rapports.

Lundi 6 avril, 16 millions de masques devaient arriver en France mais sont toujours bloqués à Shanghai.

Pour cause, un pilote d’Air France a été testé positif au coronavirus et l’avion qui devait transporter le chargement ne peut tout simplement pas repartir..



Mad

7 avril 2020