Sans titre-1


Révélations explosives de l’ex-Premier ministre algérien, ancien moudjahed, Abdelhamid Brahimi, concernant l’infiltration de la révolution algérienne par les DAF (ou déserteurs de l’armée française). Cette information est loin d’être un scoop, elle est connue de quasiment tous les Algériens ; elle reste néanmoins intéressante dans la bouche d’un ex-haut responsable de l’état.


Abdelhamid Brahimi s’est attaqué aux DAF (déserteurs de l’armée française) en déclarant qu’ils ont déserté sur les ordres de l’armée française pour infiltrer la Révolution algérienne.

Puis, il s’est lancé sur une longue diatribe contre les partisans de Hizb França (Parti de la France) en précisant que si nous, les nationalistes, nous nous orientons pour prier vers la Mecque, eux ils le font vers la Tour Eiffel, c’est-à-dire la France, à laquelle ils se sont voués corps et âme. Tout en précisant, qu’il avait mis en garde le colonel Boumediene, à l’époque de l’armée des frontières en Tunisie, que ces 14 DAF, de l’aveu de Slimane Hoffman lui-même, ont été envoyés par la France, mais que ce dernier était conscient du danger mais qu’il les utilisait comme des « tournevis » au profit de la Révolution, mais plus tard, ils ont investi tous les rouages de l’État.

Rachid Ould Bousiafa / Ben-Aïssa Khaled

Echourouk online