Excellent article de la journaliste Ariane Chemin qui fait froid dans le dos. C’est la démonstration factuelle que les élites sont malades, de vrais sociopathes immoraux et cyniques. On comprend de mieux en mieux pourquoi la France va si mal. Jean Veil savait tout depuis des années et dans le détail et a soutenu son ami Olivier à monter dans la hiérarchie élitiste parisienne. On apprend aussi que sa mère Colette, qui s’est mariée en deuxième noce avec Antoine Gallimard, a essayé de caser son fils Olivier à sa tête comme successeur alors qu’il avait deux fils susceptibles de lui succéder ! Faut-il rappeler que c’est Gallimard qui a édité le pédocriminel Gabriel Matzneff pendant des décennies ? Oui, il le faut, c’est même indispensable. Faut-il également rappeler que dans le comité de lecture des éditions Gallimard un copain intime de Gabriel Matzneff, au point de partager avec lui ses virées pédocriminelles en Asie, y siège. Il s’agit bien entendu de Christian Giudicelli.

Mais on apprend également qu’Olivier savait être violent et menaçant tel un voyou du grand banditisme ! Ariane chemin publie un passage d’un de ses livres, on imagine qu’il s’agit de Colette et Jacques publié en 2019 aux éditions Plon, que nous reproduisons ci-dessous :



C’est à peine croyable, on a du mal à savoir s’il est question d’un roman ou de réelles menaces de mort balancées à la face de l’héritier d’une des plus prestigieuses maisons d’édition française ! D’ailleurs, à la sortie de ce livre récent d’Olivier Duhamel, toute la presse a été dithyrambique comme vous pouvez le constater sur le site Lisez :



Vous imaginez bien que tous savaient depuis des années et dans le détail les casseroles que traînait Olivier Duhamel, ce qui n’a pas empêché Laurent Joffrin, le très moraliste rédacteur en chef de Libération, de faire la promotion de ce livre. Ce sera également le cas de Maurice Szafran de Challenges, Jean Birnbaum du Monde des livres, Gilles Heuré de Télérama, Jean-René Van Der Plaetsen du Figaro Magazine, Marie-Amélie Lombard Latune du Figaro… Nul besoin d’aller chercher davantage les autres livres d’Olivier Duhamel qui ont dû recevoir le même genre de critiques élogieuses.

Cette affaire est encore une fois la preuve de l’existence d’un réseau parisien extrêmement puissant qui fait la pluie et le beau temps depuis des décennies. Ce réseau implique aussi bien les politiciens, les éditeurs, les journalistes, les avocats… Ce sont des gens qui n’ont absolument pas la même morale que le commun des mortels, ils se prennent pour des dieux avec l’arrogance qui caractérise les sots et les imbéciles.



Il savait tout. Il n’a rien dit. Il a laissé filer et il assume. « Secret professionnel » : sa ligne de défense tient en ces deux mots et confine au verrouillage. Bravache et sacrément « ancien monde », quand on parle d’un crime tel que l’inceste, imposé selon la victime plusieurs années durant par son ami et associé Olivier Duhamel à son beau-fils, alors âgé de 13 ou 14 ans. C’est ainsi chez l’avocat Jean Veil : pas de place pour la morale, le doute ou l’apitoiement ; le droit, rien que le droit.

Il savait depuis au moins dix ans. « C’était entre 2008 et 2011 », raconte-t-il au Monde. A 73 ans, MVeil consigne encore soigneusement tous ses rendez-vous, au quart d’heure près, dans des agendas rangés près de lui. Mais pour celui-là, aujourd’hui si important, il reste dans le flou. Dans son souvenir, l’actrice Marie-France Pisier était venue « au bureau ou à déjeuner, je ne sais plus ». Depuis qu’elle a appris que son neveu a été abusé sexuellement, une vingtaine d’années plus tôt, par Olivier Duhamel, mari de sa sœur Evelyne, elle veut crier sa colère au Tout-Paris et au célèbre avocat. « La conversation sur ce sujet a duré peu de temps, témoigne MVeil. Je n’ai pas trouvé opportun d’en parler avec Olivier. Je ne suis pas un type curieux ; dans les drames de famille, je n’aime pas être indiscret. »

L’actrice n’a pas choisi n’importe quel interlocuteur. Voilà un demi-siècle que Jean Veil et Olivier Duhamel se fréquentent. Tous deux sont des enfants de ministres du même bord, centristes et européens. Ils se sont connus adolescents dans des salons remplis de gens importants où…