Quel que soit le nombre de preuves accablantes, démontrant la culpabilité du prince héritier de la Saoudie maudite dans l’assassinat monstrueux du journaliste Jamal Khashoggi, les régimes occidentaux qu’ils soient américains ou européens vont continuer à le soutenir. En réalité ils sont bien plus violents et bien plus criminels que lui puisqu’il n’est que leur élève. Ceci démontre encore une fois à quel point l’Occident démocratique et humaniste est hypocrite et comment cette période apocalyptique fait tomber les masques à une vitesse assez surprenante.


Les propos de MBS ont été tenus à un conseiller et interceptés par les renseignements américains.

Pour le New York Times (en anglais), c’est « la preuve la plus détaillée à ce jour que le prince héritier a envisagé de tuer Jamal Khashoggi ». Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a déclaré à l’un de ses conseillers, en 2017, qu’il utiliserait « une balle » contre le journaliste Jamal Khashoggi, si celui-ci ne rentrait pas en Arabie saoudite et ne cessait pas de critiquer le royaume, révèle jeudi 7 février…

 

Photo d’illustration : Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, à Alger, le 2 décembre 2018. (RYAD KRAMDI / AFP)