Primo, on se demande ce que vient faire cette dame et quelle est son expertise dans cette affaire de géopolitique lourde de conséquences ! Est-ce que le statut de veuve d’un président vous octroie des compétences ?!! Secundo, pourquoi la veuve du président algérien Houari Boumédiène a-t-elle élu domicile à Paris ? Alger ne lui convient-elle donc plus ? Ce n’est pas une ville digne de son rang ? Tertio, et là est le plus intéressant, le recours à l’expression maçonnique « Grand Architecte de l’Univers » prend tout son sens, particulièrement dans ce contexte précis. La mafia maçonnique ne se cache même plus, elle joue cartes sur table…


Anissa Boumediène a prononcé la semaine dernière une brève allocution devant la Résistance iranienne, réunie en banlieue parisienne, en France. 

« Je suis prise au dépourvu car vous ne m’avez pas dit que je devais parler (…) Et je pense, si je pouvais émettre un vœu et que le Grand Architecte de l’univers m’entende, de dire eh bien oui, nous souhaitons la fin de ce régime en Iran et pour suprême gageure et suprême vengeance, nous aimerions que ce soit une femme qui le remplace et que ce soit, en particulier, Miryam Radjavi », a-t-elle notamment dit.


Tout Sur l’Algérie [TSA]