Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

L’exaspération de Jimmy Carter, par Pierre Dortiguier 

L’ancien Président des Etats-Unis, qui aurait réussi à faire régresser une tumeur cancéreuse, s’attaque à une autre ; ce qui lui valut autrefois déjà l’hostilité du sinistre Begin venu pleurer auprès de lui en se lamentant de ce que les Arabes de Palestine voulaient expulser la population juive immigrée, cependant que chacun est à même de constater que nous assistons, pour parler comme on le fait, « sur le terrain », au fait inverse. Carter qui est un chrétien évangélique baptiste, c’est-à-dire, comme un clerc anglais du 17e siècle qui termina…

Géopolitique

Cours d’Histoire au collège, par Pierre Dortiguier 

Il y a l’occasion jamais perdue, pour nos plumes journalistiques, d’irriter les esprits en se complaisant dans l’agitation et surtout paradoxalement de prêcher l’antiracisme en provoquant son contraire, entendu non comme une étude des espèces dans un genre commun, que serait l’humanité, mais comme un épouvantail ou un slogan forçant les peuples à entrer, en se bousculant, dans l’étable commune ou dans la nouvelle colonisation faite sous le drapeau de la diversité, mêlant les peuples pour mieux les dompter ! Combien sont ces tenants, par exemple, de l’Algérie française, qui mangent de l’Arabe et ne sauraient s’en passer, sauf si ces derniers se révèlent être trop agressifs, susceptibles, bref, racistes ? Ou nous instruisent, je parle des mêmes pédagogues, du danger d’un islam point entièrement métamorphosé en loge maçonnique humanitaire ?

Géopolitique

Une comédie politique sans fin, par Pierre Dortiguier 

Chaque peuple peut avoir ses défauts, mais rares sont ceux qui se fixent sur les leurs, car ils préfèrent se moquer en imaginant que jamais le déluge n’engloutira leur Atlantide. C’est ainsi que les conservateurs ou les représentants de la société traditionnelle, qui sont le parti de l’ordre ont cru se dresser contre les révolutionnaires, alors qu’ils usaient des mêmes termes, pensaient de façon identique et causaient donc les mêmes illusions et misères.

Géopolitique

« Effet Trump », « Effet Fillon » ! par Pierre Dortiguier 

Pour suivre la politique mondiale, autant la russe que l’américaine et leur sphère d’influence – selon un partage convenu depuis la conférence de Téhéran de 1943 et celle de Yalta -, il convient de lire la presse israélienne qui est soumise à l’impératif de la franchise, car elle est un dialogue avec ses lecteurs, en forme de miroir ! Alors qu’ailleurs tout est voilé, là au saint des saints du temple, tout s’illumine et les lignes de la politique peuvent se lire. C’est ainsi que la droite d’opposition, si l’on en croit le journal sioniste de gauche, travailliste, Haaretz, est sinon mal vue, du moins rendue suspecte par des bruits répandus sur celui, soutenu par Poutine, qui se veut l’homme fort du conservatisme en France, François Fillon se fait ainsi épingler par le grand rabbin Korsia pour sa remarque, de fait suicidaire, à moins qu’elle ne soit un clin d’œil électoral, sur le judaïsme de France autrefois en rupture avec la République. Système que Gobineau résumait excellemment d’un mot : un régime que chacun en son for intérieur méprise, mais dont tous veulent provisoirement profiter, comme on…

Informations

Une page de Chateaubriand sur le complotisme, par Pierre Dortiguier 

C’est de l’establishment de Washington, si l’on veut trouver un centre de diffusion, que s’est répandue, disent les chercheurs qui trouvent, la dénonciation de l’hérésie de la nouvelle religion mondiale, que serait la théorie de la conspiration, et celle-ci est psychiatrisée comme s’il s’agissait en effet d’un symptôme, par ailleurs avéré, de paranoïa ou, à le dire en français, de dérangement mental caractérisé par les signes relevés par le malade d’une conspiration ou de menées contre sa personne. On a ainsi, sur la voie ouverte par les Soviétiques mais pratiquée plus qu’on ne l’a dit aux États-Unis et jusque dans la Norvège même qui enferma dans un asile le prix Nobel…