Voici un nouvel article de la presse poubelle qui démontre encore une fois à quel point la propagande et le mensonge sont devenus une règle en France. Nous savions déjà que les instituts de sondage faisaient de la propagande et tout le monde a pu le constater lors des élections. Ils se sont très souvent trompés de manière extrêmement grossière et ont systématiquement poussé le candidat du système. Aujourd’hui, ils nous apprennent que le président et son premier ministre ont tout de même des taux de satisfaction très élevés alors que la France gronde de colère et que ce couple d’incompétents a démontré de manière effrayante à quel point il était mauvais. En réalité, nous pouvons être certains qu’il n’y a guère plus de 5 % des Français encore disposés à accorder leur confiance à Macron et Édouard Philippe. Comment ce dernier peut-il atteindre un taux de 41 %, son meilleur résultat depuis son entrée à Matignon, avec une telle crise sanitaire, un tel fiasco politique ? C’est tout simplement inconcevable !


Dans notre baromètre mensuel Ipsos-« Le Point », le Premier ministre conserve son capital de confiance quand le président perd six points.

Dans la tempête Covid, l’exécutif garde le cap, selon notre baromètre Ipsos-Le Point. Alors que la difficulté à gérer cette situation inédite laisse, parfois, planer un parfum de tâtonnement, le chef de l’État et le chef du gouvernement se maintiennent. Avec 38 % d’opinions favorables, Emmanuel Macron affiche « un score qui reste satisfaisant », souligne Mathieu Gallard d’Ipsos. Et, avec 41 %, Édouard Philippe obtient son deuxième meilleur résultat depuis son entrée à Matignon.


Jérôme Cordelier

Le Point

28 avril 2020