C’est complètement fou et pourtant la moitié des états américains a voté cette loi qui oblige tous ceux qui travaillent dans les services publics de soutenir l’entité sioniste scélérate et de refuser de boycotter ces criminels. L’argument du présentateur est très simple. En dehors du fait que cette loi est anticonstitutionnelle et qu’elle relève de la pathologie psychiatrique, il pose une question simple : aux États-Unis il est possible de critiquer la politique de Washington à longueur de journée par contre, vous n’avez pas le droit de critiquer l’entité sioniste criminelle ! Malgré tout cela, d’aucuns iront même jusqu’à vous interdire de penser qu’il existe un lobby sioniste ultrapuissant à Washington, faisant la pluie et le beau temps !