En réalité vous n’avez pas besoin de notre expertise pour comprendre à quel point le Rotary International,  cette association crypto maçonnique (comme les Lions club) est malsaine. Il suffit d’observer leur propension à mettre en scène leur générosité pour être pris de nausée. Ils ont importé en Algérie cette maladie protestante de la charité ostentatoire propre aux banksters philanthropes américains, comme les Rockfeller, … etc. Choufouni ya nas devrait être leur vrai nom !

Pour ceux qui ne savent pas, il est utile de rappeler que ces associations crypto maçonniques dangereuses ont compté parmi leurs membres les pires dictateurs des dernières décennies aussi bien en Tunisie qu’en Égypte, par exemple,  où Leïla Ben Ali et Suzanne Moubarak comptaient parmi leurs membres …

Ce qui est par contre nouveau et extrêmement choquant, c’est le fait que les zawiyas algériennes puissent travailler avec cette cinquième colonne du sionisme international ! On a clairement passé une étape importante surtout lorsque l’on voit que la Saoudie maudite a autorisé l’installation des Rotary sur leur territoire ! Tout ceci fait partie des grands chamboulements géostratégiques impulsés par le boucher de Riyad, Mohamed ben Salman.

La bonne nouvelle réside dans le fait qu’absolument personne ne soutient cette escroquerie du Rotary, car il suffit de voir leur page Facebook et de lire les messages des internautes algériens pour comprendre que ces gens ne représentent qu’eux-mêmes, qu’ils sont une poignée de personnes avides de reconnaissance, et que le peuple a parfaitement compris de quoi il retournait.

Quant à nous, nous attendons des autorités algériennes une réaction rapide et salutaire interdisant ces associations de subversion dont l’action ne peut être que néfaste pour l’avenir du pays.