Voici la dernière vidéo diffusée dans les médias turcs et qui montre une intense activité le jour de l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Cette activité est d’autant plus suspecte que le consul a renvoyé tout le personnel administratif pour le restant de la journée. On voit également clairement des hommes entrer et sortir avec des grands sacs-poubelle. Ceci confirme donc encore une fois que l’impensable s’est produit ce jour-là et que les coupables sont désignés.


Le journaliste a été tué dans le consulat saoudien d’Istanbul au début du mois d’octobre, mais son corps n’a pas été retrouvé.

De nouveaux éléments dans l’enquête sur le meurtre de Jamal Khashoggi ? La chaîne de télévision turque A Haber a publié, dimanche 30 décembre, des images de vidéosurveillance montrant des hommes transportant des sacs dans lesquels se trouve, selon elle, le corps du journaliste après son meurtre dans le consulat saoudien d’Istanbul le 2 octobre.

Les images montrent trois hommes transportant cinq valises et deux gros sacs sombres à l’intérieur de la résidence du consul saoudien, située non loin du consulat. Citant des sources turques, A Haber affirme que le corps démembré de Jamal Khashoggi se trouve dans ces sacs et valises.


@Ahaber

Suudi Arabistan’ın İstanbul Başkonsolosluğunda katledilen gazeteci Kaşıkçı cinayetine ilişkin özel görüntüler A Haber’e ulaştı. A Haber ekranlarında ilk kez izleyeceğiniz o görüntülerde Kaşıkçı’nın parçalanmış bedeninin olduğu bavulların konsolosluk konutuna taşındığı görülüyor


A Haber explique que les valises et sacs visibles sur ces images ont été apportés à bord d’un minibus qui se trouvait initialement devant le consulat et qui s’est ensuite rendu dans un garage de la résidence du consul. Selon la chaîne, les trois hommes qui entrent dans la résidence viennent de décharger le minibus. Celui-ci n’est pas visible sur les images diffusées.

La résidence et le consulat ont été perquisitionnés par les autorités turques mi-octobre. Plusieurs autres locaux à Istanbul et près de la ville ont été fouillés, sans permettre de retrouver le corps du journaliste. Les médias turcs avaient ainsi rapporté pendant un temps que les enquêteurs privilégiaient la piste d’une dissolution du corps dans de l’acide après son démembrement.

Photo d’illustration : Capture d’écran montrant l’arrivée du journaliste Jamal Khashoggi au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul (Turquie), le 2 octobre 2018. (ISTANBUL POLICE DEPARTMENT / HAN / ANADOLU AGENCY)

avatar franceinfo / AFP