Interview et analyse très intéressantes de Monsieur Bernard Stiegler qui ne s’arrêtera, cependant, que sur le constat des faits et jamais sur leur cause réelle puisque selon lui il est question juste de médiocrité et de manque de courage, mais jamais de complot concerté par les élites. Comment se fait-il que les personnes dont il parle et qu’il accuse de médiocrité sont toutes issues des plus grandes écoles et filtrées via des concours extrêmement difficiles ? Ceci n’est pas très sérieux. D’autant que cette médiocrité a tendance à se répéter et à durer dans le temps comme si c’était une ligne de conduite et non plus une succession de boulettes.


Bernard Stiegler valide l’analyse de l’UPR en décrivant son expérience comme directeur de l’INA

M. Stiegler nous livre son expérience en tant que Directeur de l’ INA et du lobbying exercé par les anglo-saxons à Bruxelles dans le domaine de la culture. Malheureusement il semble considérer que l’ UE a commis des fautes politiques pour en arriver là, mais ne confond-il pas les causes et les conséquences ? L’ analyse de M. Asselineau me semble très éclairante pour comprendre en quoi cette situation était totalement prévisible et transforme donc les euro-dirigeants non plus en lâches ou en incompétents, mais plus simplement en traîtres ! Retrouvez l’ interview de Stiegler dans son intégralité ici :

https://www.youtube.com/watch?v=YDT5f…

Rejoignez la résistance ici: https://www.upr.fr/


gasparlrfou