Notre-Dame : Ivan Rioufol a parlé "d'attentat" et de "choc des civilisations" !

9
PARTAGES
3
VUES

Qui pourrait rester insensible à ce tragique incendie ayant frappé cet édifice prestigieux, multicentenaire, si cher à tous les Français de par son architecture englobant plusieurs styles et retraçant diverses  périodes de l’histoire de France et si cher également à ceux qui viennent se recueillir dans ce haut lieu du catholicisme, témoin d’importants événements historiques.
L’émotion profonde vécue dans la communion par tous les Français a été hélas perturbée et gâchée par ces apprentis sorciers, propagandistes de malheur, qui cherchent toujours à diviser et semer la zizanie, en évoquant déjà, avant même que les flammes ne soient éteintes et que l’enquête ne commence, la responsabilité des musulmans, évoquant le sempiternel « choc des cultures », voire un « choc des civilisations » .
Si par malheur – qu’à Dieu ne Plaise ! – la centrale nucléaire de Fessenheim que tout le monde sait en très mauvais état, venait à rendre l’âme, avec les conséquences effroyables que l’on devine, ces zigotos seraient capables de pointer du doigt un « attentat islamiste » !  Il faut croire qu’ils sont atteints d’une véritable pathologie : l’islamomanie.
Ce sont ceux-là qui alimentent la haine et inspirent les actes de violence comme celui commis récemment par Brenton Tarrant dans la mosquée de Christ Church en Nouvelle-Zélande ou celui d’Oslo commis en 2011 par Anders Behring Breivik ayant entraîné un véritable carnage.

Ils peuvent être fiers les Houellebecq, Zemmour, Rioufol et consorts !


Sans affirmer à aucun moment qu’il s’agissait d’un attentat, l’éditorialiste du Figaro a appelé sur LCI à lever l’hypothèse d’un acte terroriste, insistant sur le fait que l’Église catholique était la cible d’un choc des civilisations et de l’Islam politique

Question posée par Benoît H. le 16 avril 2019

Bonjour,
Votre question renvoie à ce tweet daté d’hier soir moquant l’intervention sur LCI d’Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro, à propos de l’incendie de Notre-Dame.



Voici ce qu’a exactement déclaré Ivan Rioufol, intervenant hier sur la chaîne d’info, vers 22h, alors que l’annonce venait d’être faite que l’essentiel de la structure de la cathédrale serait préservé.

On n’ose imaginer ce que serait l’effondrement des deux tours, et là, évidemment, tout le monde aurait en mémoire l’effondrement des deux tours des twin towers, bien que ces deux tours aient été victimes d’un attentat, et il faut le plus vite possible lever cette hypothèse d’un attentat bien sûr, mais comme cela avait été rappelé tout à l’heure, l’Église catholique est la cible aujourd’hui d’un choc des cultures, des civilisations, plus singulièrement la cible de l’islam politique. Tout à l’heure il a été dit que des islamistes pourraient sans doute se réjouir de ce qui s’est passé à Paris dans cette cathédrale, c’est bien possible, malheureusement. Je n’ose croire naturellement  que cet acte ait été perpétré par un terroriste, ou par quelqu’un qui ait voulu naturellement mettre le feu à la cathédrale pour ce qu’elle représentait.

Comme le lui a rappelé en direct le journaliste en plateau, il n’y avait pas, au moment où parlait l’éditorialiste, d’« informations en ce sens ».
Il n’y en a pas depuis. Les causes de l’incendie demeurent inconnues. Une enquête pour « destruction involontaire par incendie » a été ouverte par le parquet de Paris et confiée à la Direction régionale de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris (DRPJ).
Cordialement
 


Photo d’illustration : Notre-Dame de Paris en feu. Photo Yann Castanier. Hans Lucas

Service Checknews
Libération

En rapport : Articles

Article Suivant

SUIVEZ-NOUS

Contenu Premium

Pas de contenu disponible

CES 7 DERNIERS JOURS

Heureux de vous revoir!

Se connecter avec votre compte

Créer un Nouveau Compte!

Remplissez les champs pour vous enregister

Récupérer votre mot de passe

Merci d'entrer votre nom d'utilisateur ou votre email pour réinitialiser votre mot de passe

Êtes-vous sûr de vouloir débloquer cet article?
Débloquages restant : 0
Êtes-vous sûr de vouloir annuler votre abonnement?