Cette énième tentative assez pathétique pour sauver le soldat de Rugy était vouée à l’échec étant donné la gravité des différents comportements du n°2 du gouvernement. Mais la lecture du texte démontre à quel point ces gens sont déconnectés du monde réel et cette façon de le faire passer pour la victime d’un acharnement journalistique aggrave encore son cas et discrédite de plus en plus cette caste politique corrompue et décadente.

Faut-il rappeler que François de Rugy a été 100 fois moins soutenu par Emmanuel Macron qu’Alexandre Benalla alors que le premier était le numéro deux du gouvernement et le second un simple garde du corps ! Ce qui démontre encore une fois à quel point l’affaire Benalla est malsaine.


Un texte de soutien au ministre de la Transition écologique aurait circulé au sein de La République en Marche le week-end dernier, selon les informations de BFMTV.

Pour recueillir moins de 40 signataires sur les 304 députés de la majorité.

La riposte de François de Rugy au feu roulant des révélations de Mediapart aurait dû comporter une étape supplémentaire, abandonnée après un week-end de préparation. Selon BFMTV, les proches du ministre de la Transition écologique ont rédigé une tribune de soutien, que son cabinet a ensuite fait circuler dans la majorité La République en marche les samedi 13 et dimanche 14 juillet.

« Ce combat pour une certaine idée de la démocratie et ce refus de laisser jeter en pâture l’honneur d’un responsable politique dépassent la seule personne de François de Rugy : il nous engage tous », affirmerait notamment le texte.

« Une certaine conception de la démocratie »

Le texte affirmerait notamment que « derrière le déluge d’attaques auxquelles est confronté aujourd’hui François de Rugy, il n’y a pas que l’honneur d’un homme […] qui se joue. Il y a aussi une certaine conception de la démocratie. »

Seulement voilà : « ça a fait flop, il y avait moins de 40 signataires dans le groupe », a confié à BFMTV un député La République…


Photo d’illustratioon : François de Rugy  © IAN LANGSDON/EPA/Newscom/MaxPPP

Midi Libre

16 juillet 2019