Malgré une propagande folle concernant variant Delta – qui serait 1000 fois plus contagieux et mortel – qui dur depuis plusieurs semaines avec cette même technique de terrorisme sanitaire qui consiste à faire croire que le profil des nouvelles hospitalisations concerne des jeunes en bonne santé ; Karine Lacombe vient de tout détruire en 20 secondes ! Ceci démontre encore une fois à quel point le mensonge est fragile même s’ils dépensent des milliards pour le construire.

Nous apprenons donc, on le savait déjà, que le profil des personnes en réanimation est toujours le même : des personnes âgées avec des comorbidités ou des personnes immunodéprimées qui ont pourtant reçu presque  toutes leurs deux doses, voire trois doses pour ces derniers.

C’est d’ailleurs exactement les mêmes propos tenus par le professeur Didier Raoult concernant la mortalité du variant Delta à l’IHU Marseille Méditerranée.

Bien entendu tout ceci n’a rien à voir avec la décision de l’Ordre des médecins qui s’est déclaré contre le 2 août dernier dans un communiqué officiel ! Non, rien à voir…