Complot Covid-19 : on « doit se préparer » à l'émission d'un euro numérique selon C. Lagarde !

0
PARTAGES
0
VUES

Les choses sont de plus en plus claires, on sait maintenant pourquoi cette crise et c’est Christine Lagarde qui nous le démontre. Ils veulent faire disparaitre la monnaie papier pour augmenter le contrôle sur les populations ainsi que l’esclavage des masses !


« Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire », juge Christine Lagarde, la présidente de la BCE.

Cette cryptomonnaie existerait « parallèlement aux espèces, sans les remplacer ».

L’Union économique et monétaire va-t-elle bientôt se doter d’un euro numérique ? La zone euro « doit se préparer » à l’émission d’une telle devise, juge la Banque centrale européenne (BCE) qui va prochainement lancer une série de tests en ce sens.
« Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire », affirme la présidente de la BCE, Christine Lagarde, citée dans un communiqué. Un euro numérique serait une forme électronique de monnaie de banque centrale qui, à l’instar des billets de banque, « permettrait à tous – ménages comme entreprises – d’effectuer leurs paiements quotidiens rapidement, facilement et en toute sécurité », explique l’institution. Une consultation auprès d’un large public sera lancée le 12 octobre, en parallèle à des «  expérimentations » menées pendant six mois « sans préjudice de la décision finale » qui reste à prendre sur la création de ce moyen de paiement.
Cette cryptomonnaie existerait « parallèlement aux espèces, sans les remplacer », précise la BCE, qui continuera « dans tous les cas » d’émettre des espèces. L’institution a publié vendredi un rapport détaillé identifiant plusieurs scénarios dans lesquels l’émission d’un euro numérique s’imposerait. Cette initiative intervient sur fond de forte diminution du recours aux espèces dans la zone euro, accélérée par la pandémie de Covid-19 notamment en Allemagne, très attachée par tradition aux pièces et billets.
Cette accélération de la numérisation des paiements génère de nombreux projets de cryptomonnaie comme la Libra de Facebook, qui suscite des inquiétudes en terme de risque financier. La BCE y fait implicitement référence dans son rapport en évoquant le « lancement, à l’échelle internationale, de moyens de paiement privés qui soulèveraient des questions prudentielles et menaceraient la stabilité financière et la protection des consommateurs ». Face à ces innovations, la BCE entend apporter sa propre réponse à travers un moyen de paiement numérique « sans risque à l’échelle européenne ».
Enfin, l’euro numérique serait le pendant d’autres projets avancés de cryptomonnaie menés au sein d’autres banques centrales dans le monde, à l’instar de la Banque centrale chinoise. Il permettrait de « stimuler l’innovation » et contribuerait à « renforcer le rôle international de l’euro », affirme Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE.


Photo d’illustration : Banque Centrale Européenne [BCE] © BELGA

Capital

2 octobre 2020

En rapport : Articles

Article Suivant

SUIVEZ-NOUS

Contenu Premium

Pas de contenu disponible

CES 7 DERNIERS JOURS

Heureux de vous revoir!

Se connecter avec votre compte

Créer un Nouveau Compte!

Remplissez les champs pour vous enregister

Récupérer votre mot de passe

Merci d'entrer votre nom d'utilisateur ou votre email pour réinitialiser votre mot de passe

Êtes-vous sûr de vouloir débloquer cet article?
Débloquages restant : 0
Êtes-vous sûr de vouloir annuler votre abonnement?